Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | June 23, 2017

Scroll to top

Top

No Comments

The Immigrant (2013)

Betty Elms
  • On December 17, 2013
  • http://cinemabook.wordpress.com/

Review Overview

Note
7

Appétissant

Sortie (France) : 27 novembre 2013

Si on en croit les dernières œuvres de James Gray « The Yards », « La Nuit Nous Appartient » ou encore le très beau « Two Lovers », elles se bonifient et gagnent en épaisseur au fil des visionnages. Ici, il se lance dans une adaptation classique, et à l’exercice de la reconstitution du New York des années 20.

La copie est belle, les plans soignés et l’ensemble somptueux. Mais, le tout ne nous embarque pas totalement et nous laisse sur une réserve surprenante. Le film est un peu bancal, il plait, mais ne bouleverse pas. Le néo-clacissisme de Gray se confronte à un académisme qui le verrouille dans une forme qui ne lui ressemble pas. Le tout est flou, les choses ne sont pas montrées, ce qui empêche peut-être l’empathie complète et partagée avec notre héroïne. Les personnages ne sont pas exploités comme Gray sait le suggérer et le faire. On aurait aimé voir se développer l’intrigue entre l’excellent Jeremy Renner et Joaquin Phoenix. Leur passé est à peine dévoilé et on aurait aimé comprendre leurs fêlures, leur folie.

untitled-2

Le contexte prend peut-être trop d’importance, et avec raison, car il est très intéressant. On parle ici des temps qui suivent le débarquement des immigrés à Ellis Island, ce temps transitoire entre leur ancienne vie et celle qu’ils ont rêvée. La véritable conquête. Le cinéaste ne se lance pas dans la fresque, mais dans le détail des espaces liés au récit, un tunnel, un cabaret miteux remplis de prostituées, un confessionnal. Le film se déploie autour de ces lieux, de manière insidieuse en nous entourant tel un serpent dans les beautés de la mise en scène. Gray signe ici un grand film, qui pêche par l’intention et ne nous emmène pas dans les sommets de son art, faute au sujet ? à l’actrice ?

13-0811_gallery_3

Marion Cotillard trouve ici son meilleur rôle américain, en campant une immigrée polonaise débarquant à New York pour y trouver une nouvelle vie. Elle va alors faire la rencontre d’un personnage qui va l’embarquer, alors qu’elle était promise à l’expulsion. Cette immigrante prête à tout pour libérer sa sœur de la quarantaine, pour vivre son rêve américain et avoir droit au bonheur devrait toucher plus que cela. Mais malgré des plans admirables, un exercice de haut vol, pour Gray, et une mise en scène parfaite pour des acteurs au top, cela ne fonctionne pas. Espérons qu’avec les jours et les souvenirs, ce film prendra un peu de corps et pourra rester dans les bons films de 2013.

Synopsis

Une immigrée polonaise débarque à Ellis Island avec sa sœur, dans les années 20. Cette dernière est mise en quarantaine et Ewa est sauvée de l’expulsion par un mystérieux bienfaiteur, qui l’embarque dans de bien curieuses aventures. Pourra-t-elle sortir sa sœur de Ellis Island et vivre son rêve américain ?

Submit a Comment