Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | February 25, 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Journal du Festival de Gérardmer 2013 – Jour 3

Journal du Festival de Gérardmer 2013 – Jour 3
Stéphanie Valibouse

Si les films hors compétition offrent quelques bonnes surprises, la sélection des films en compétition pour ce 20è Festival de Gérardmer est pour l’instant une torture à visionner, exception faite de The Bay, dernier-né de Barry Levinson, et Mamá. Ce troisième jour est particulièrement représentatif du phénomène, avec les inintéressants The Crack et You’re Next, tandis que Mamá domine de loin le reste du festival.

MAMÁ – 8/10

mama andres muschietti horreur

Le premier film d’Andrés Muschietti, remake de son court-métrage, est une réussite. Il faut dire que Guillermo del Toro, en tant que producteur, y insuffle son style si particulier pour transformer un banal film d’horreur en œuvre hybride, presque féérique par moments. Jessica Chastain et les deux petites jouent avec naturel, sans minauder, et l’on se fait quelques belles frayeurs lorsque « Mamá », jalouse et possessive, sort de l’ombre pour reprendre ce qu’elle estime lui appartenir…

Lire la critique en entier

THE CRACK – 2/10

the crack d'alfonso acosta

Après un court départ prometteur, The Crack se transforme rapidement en une lente torture dont l’instrument est l’ennui pur. Sa photographie agréable est gâchée par le néant intersidéral de l’histoire, qui ne raconte rien et n’aboutit à rien si ce n’est un accès de violence gratuite et sans logique.

YOU’RE NEXT – 2/10

you're next adam wingard

Sous couvert de second degré, You’re Next déroule un florilège de personnages bourgeois complètement cons qu’on a envie de voir massacrés au plus vite. Sur ce point, le film ne déçoit pas, et dans une cascade de jump-scares, effets sonores exagérés et incohérences scénaristiques, le film enchaîne les gags meurtriers avec une certaine inventivité. Jouissif pour certains, insupportable pour d’autres tant le niveau reste bas. L’on comprend mieux lorsqu’on sait que son réalisateur, Adam Wingard, a participé à V/H/S.

HANSEL & GRETEL : WITCH HUNTERS – 4/10

hansel gretel witch hunters tommy wirkola

L’on s’y attendait : Hansel & Gretel n’est pas d’une grande finesse. Cette relecture du conte des frères Grimm s’inscrit dans la lignée des Van Helsing et autres films bourrés d’anachronismes sur lesquels on fermera les yeux avec clémence. A cela s’ajoutent des maquillages incroyablement cheap et un humour qui ne vole pas très haut. Il est dommage de voir la sublime Famke Janssen s’avilir dans un rôle aussi crétin, en revanche le duo Jeremy Renner / Gemma Aterton fonctionne du tonnerre, au rythme de scènes d’action assez fun. A visionner en guise de divertissement à partir du 6 mars 2013, et à oublier aussitôt.

Lire la critique en entier

Submit a Comment