Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | March 25, 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Insidious 2 (2013)

Chalisbury
  • On October 4, 2013
  • http://www.evablanchard.fr

Review Overview

Note
7

Apétissant

Sortie (France) : 03 octobre 2013

Après Conjuring : Les Dossiers Warren, James Wan continue à surfer sur le come-back des films d’épouvante pur souche,  ceux où l’on frissonne sans être écoeuré.

Succédant immédiatement aux événements du premier opus, Insidious 2 nous replonge directement dans les péripéties de la famille Lambert, une nouvelle fois aux prises avec quelques ectoplasmes plus ou moins hargneux. Le spectateur bien au courant du problème, n’est donc aucunement ménagé et plongé au cœur du sujet immédiatement. De fait, là où l’on pourrait voir un certain intérêt à ce début très intense (PEUR, PEUR et encore PEUR à tous les étages…) on aurait quand même aimé pouvoir reprendre son souffle avec un suspens un peu plus ménagé.

Insidious-2-24

On retrouve avec plaisir les codes qui ont fait le succès du grand frère : travellings avant, contre-plongées multiples sur les personnages et la maison, effets de miroir (ou même « effet rideau de douche », assez original et sympatique…). Des procédés classiques mais qui restent efficaces. La couleur rouge, rappelée constamment par touches donne une identité visuelle forte et apparaît plus insistante que dans le premier opus. Toujours au niveau esthétique, le côté vieillot et seventies de la maison est assez peu crédible, même s’il contribue à mêler les époques et les évènements dans la tête du spectateur.

insidious2

Passé le choc du début « trop de tout, tout de suite », le scénario se met en place et comme le laissait craindre la fin ouverte du premier volet, c’est au tour du père de famille de se retrouver piégé par la malédiction qui pèse sur sa famille. Patrick Wilson est ici au cœur du récit et toujours assez juste (et beau gosse comme d’habitude…hum…) tandis que le personnage de Rose Byrne est un peu plus mis en avant (même si celle-ci est toujours aussi larmoyante et un peu faiblarde). De l’autre côté, c’est l’équipe de « ghostbusters » qui mène la danse et l’enquête, pendant que la famille se fait malmener. Ces deux histoires parallèles qui se rejoignent progressivement, rythment un peu plus le récit et le différencie du premier, en soi assez linéaire. Malheureusement, l’histoire très alambiquée et inutilement complexe dessert le film et laisse en suspens plusieurs questions, alors qu’une intrigue plus simple et plus proche de la famille aurait été nettement plus crédible…

Insidious 2 est donc une suite honorable, à l’image du premier opus, même si la complexité inutile du scénario dessert un peu l’intrigue.

Synopsis :

Après tout ce qu’elle a affronté, la famille Lambert s’efforce de reprendre une vie normale, mais le monde des esprits semble en avoir décidé autrement. Josh et Renai vont tenter de découvrir le secret qui les relie au terrifiant monde des esprits.

Submit a Comment