Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | September 21, 2019

Scroll to top

Top

No Comments

Elle l’Adore (2014)

Chalisbury
  • On September 19, 2014
  • http://www.evablanchard.fr

Review Overview

Note
8

Savoureux

Sortie (France) : 24 septembre 2014

Elle l’Adore, premier film de Jeanne Herry, est porté par un duo d’acteurs exceptionnels et un scénario qui ne laisse rien au hasard. Une réussite.

Muriel est une de ces fans collectionneuses, fidèles, et qui portent aux nues un artiste dont elles ne voient que la partie visible de l’iceberg. Un soir, Vincent Lacroix, son idole, débarque chez elle et l’implore de l’aider, après avoir accidentellement tué sa compagne.

Si on s’attendait plus à une comédie, au vue du casting et du pitch, Elle l’Adore est en fait un véritable polar, parsemé d’humour noir et où l’on prend plaisir à démêler le vrai du faux. Au centre du récit, Sandrine Kiberlain dans la peau de cette fan absolue, mais qui n’est pas pour autant représentée comme une groupie obsédée, comme c’est souvent le cas dans les films traitant ce sujet. C’est une mère, une femme plus ou moins équilibrée (avec néanmoins de légères tendances mythomanes) ayant une vie rangée et plutôt simple, et entourée d’amis. La volonté de la réalisatrice Jeanne Herry était en effet de mettre en scène un personnage loin de la caricature de la fan incontrôlable. Muriel n’est en effet pas hystérique, ni mythomane au sens purement clinique, mais bien une femme banale, qui a besoin de raconter quelques histoires et  d’avoir une idole, pour remplir le vide de son existence.

elle l'adore jeanne herry

C’est autour de cette admiration que va se construire et se déconstruire son histoire avec Vincent, qui profitera lui, de cette fan plus crédule qu’il n’y paraît, comme un véritable abus de faiblesse. L’idée qu’elle se fait de lui et la distance entre eux deux, c’est bien toute la base d’une relation entre un fan et son idole. Dés lors qu’il y a rencontre, le lien évolue en autre chose. Au-delà du simple polar, la force du film réside donc dans cette relation qui se tisse entre les personnages et les désillusions de Muriel, qui l’amèneront finalement à reprendre un peu de contrôle sur sa vie.

elle l'adore sandrine kiberlain

Autour de Muriel et Vincent gravitent quelques personnages secondaires qui auront également tout à jouer dans l’avancée de l’intrigue. Olivia Côte (Les Gazelles) et Pascal Demolon (Radiostars) campent un couple de policiers chargés de l’enquête sur la disparition de la compagne de Vincent Lacroix. Connus tous les deux pour des rôles plutôt comiques, ils révèlent ici leur potentiel dramatique et offrent aux spectateurs des scènes savoureuses, notamment une longue scène d’interrogatoire avec le personnage de Muriel. Eux aussi trouveront leur place dans ce grand puzzle pour nous offrir finalement une conclusion à la hauteur de nos attentes.

Elle l’Adore est un polar ingénieux et très intelligent, qui se laisse savourer du début à la fin. Une jolie surprise qui trouvera, on l’espère, son public.

Synopsis :

Muriel est esthéticienne. Elle est bavarde, un peu menteuse, elle aime raconter des histoires souvent farfelues. Depuis 20 ans, Muriel est aussi la première fan du chanteur à succès Vincent Lacroix. Avec ses chansons et ses concerts, il occupe presque toute sa vie. 
Lorsqu’une nuit Vincent, son idole, sonne à la porte de Muriel, sa vie bascule. Elle est entrainée dans une histoire qu’elle n’aurait pas osé inventer.

Submit a Comment