Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | August 19, 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Skyfall (2012)

Sofiane
  • On July 19, 2017
  • https://leblogdesofiane.wordpress.com/

Review Overview

Note
8

Savoureux

Sotie (France) : 26 octobre 2012

Opéré après le très bon Casino Royale, le revirement de la saga James Bond s’est avéré aussi salutaire que drastique. Adieu gadgets en tout genre et surhumanité bondienne, 007 est devenu un homme normal avec des faiblesses profondes et un coté borderline prononcé. Si Quantum of Solace a confirmé que deux épisodes successifs ne pouvaient être une réussite, Skyfall apporte à la saga ce qui ressemble à son épisode le plus réussi.

Sam Mendes entre dans le vif du sujet avec une course-poursuite remarquable de variété et de tension. Bond se révèle être un bulldozer qui ne recule devant rien pour avancer quitte a être mitraillé en pleine poitrine ou encore sauter par dessus un pont pour atterrir sur un train en marche. Le sublime générique portée par Adele offre une vision de l’aventure à venir : les fantômes du passé côtoient un héros vieillissant subissant l’érosion de sa vie et celle de son âme. Déclaré mort par les siens, Bond voit son pays attaqué par une menace terroriste aussi mystérieuse que surpuissante. Cette menace semble alors poursuivre celle qui est responsable de la disparition de Bond : M.

Imposant un tempo particulier, le film entend célébrer les 50 ans de l’agent 007 et le fait par le biais de clins d’oeil plus ou moins subtils. On parlera notamment d’un stylo explosif (Goldeneye) et l’on retrouvera une voiture entrée dans la légende bondienne. Ces petites touches apportent un charme non négligeable au film et lui confère une plus-value intelligente car, comme nous le disions plus haut, la volonté du film est d’excorciser les démons du passé de Bond et ces rappels de la saga passée sont un moyen de marquer l’évolution d’un héros déjà entamée par Martin Campbell avec Casino Royale. Il est à noter d’ailleurs que la bande sonore s’accorde avec cela de manière remarquable notamment grâce à l’usage du thème d’origine créée par Monty Norman.

Aux cotés d’un Daniel Craig étincelant, on retrouve sans doute l’un des méchants les plus torturés et intéressants de la saga en la personne de Javier Bardem qui offre à Craig un miroir déformé des plus angoissants. Côté femmes, on trouve Bérenice Marlohe qui sert de décoration mais le film se rattrape avec l’excellente Naomie Harris qui propose un personnage consistant bien que trop peu utilisé. La principale attraction, outre les personnages cités ci-dessus, est le classieux Ralph Fiennes qui, de part son élégance et son charisme naturel, est l’empreinte du style Mendes. De ce dernier, on retiendra la patte artistique unique. Plans larges sublimes (l’Ecosse s’offre à nous de manière quasi-mystique avec des brouillards annonciateurs et divins), jeux de lumière habiles (on notera d’ailleurs les nombreuses apparitions de Bond dans l’ombre qui renforcent la noirceur du personnage) ou encore la grande lisibilité des scènes d’actions (qui tranchent avec l’affreux Quantum of Solace) sont autant de marques du soin apporté à la technique du film.

Au final, Skyfall semble être l’aventure la plus aboutie de la saga. Alliance d’une maitrise technique fine de Sam Mendes, d’un scénario complexe centré sur son héros et d’une dose d’action jouissive, le film compte parmi les plus belles réussites du genre.

Synopsis

Lorsque la dernière mission de Bond tourne mal, plusieurs agents infiltrés se retrouvent exposés dans le monde entier. Le MI6 est attaqué, et M est obligée de relocaliser l’Agence. Ces événements ébranlent son autorité, et elle est remise en cause par Mallory, le nouveau président de l’ISC, le comité chargé du renseignement et de la sécurité. Le MI6 est à présent sous le coup d’une double menace, intérieure et extérieure. Il ne reste à M qu’un seul allié de confiance vers qui se tourner : Bond. Plus que jamais, 007 va devoir agir dans l’ombre. Avec l’aide d’Eve, un agent de terrain, il se lance sur la piste du mystérieux Silva, dont il doit identifier coûte que coûte l’objectif secret et mortel…

Submit a Comment