Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | August 19, 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Beau Séjour (2017)

Chalisbury
  • On June 21, 2017
  • http://www.evablanchard.fr

Review Overview

Note
6

Plaisant

Sortie (DVD) : 15 mars 2017

Présenté en France sur Arte, Beau Séjour est l’histoire d’un fantôme, conte familial touchant au milieu d’un récit froid et brutal.

Les séries européennes ont le vent en poupe, et le genre du thriller s’exporte très bien sur le petit écran. La série belge Beau Séjour surfe habilement sur cette vague, en nous comptant l’histoire de Kato, adolescente fantôme, à la recherche de son meurtrier. Quand on commence Beau Séjour, impossible de s’ôter de la tête The Killing, The Missing, ou encore Broadchurch, toutes traitant d’un même sujet, la disparition et/ou le meurtre d’un adolescent ou enfant. Le fait divers fascine, surtout lorsqu’il implique des enfants, (il n’y a qu’a voir l’engouement que suscite l’affaire Grégory encore 30 ans après les faits), et les showrunners l’ont bien compris.

Si Beau Séjour s’inspire clairement de ces précédentes histoires, nous dévions un peu ici, avec l’ajout d’un facteur surnaturel, le point de vue de la victime, fantôme à la dérive parmi les vivants. C’est d’ailleurs le seul élément un peu original, puisque, du reste, la série reste dans sa forme assez classique. Tous les éléments fonctionnent, le suspense est habilement mené, mais peut-être restons-nous un peu sur notre faim.

Est-ce dû justement à ce nouveau point de vue ? Même si l’on peut ressentir une certaine empathie à l’égard du personnage de Kato, il n’y a pas cette frustration que l’on ressent à l’égard d’une victime qui n’aurait plus son mot à dire. Kato circule, peut même interagir avec certaines personnes qui ont la chance de la voir, et mène donc son enquête petit à petit, au même titre que l’aurait fait une amie proche. Frustration mise à part, c’est bien la jeune Lynn Van Royen, interprète de Kato, qui donne à la série toute sa force. La jeune fille androgyne transperce l’écran et gravite autour des personnages avec une aura surnaturelle (joke inside), tandis que beaucoup d’entre eux se contentent du strict minimum.

Beau Séjour est en définitive une belle série que l’on suit avec plaisir, même si l’impression de déjà vu est forte, surtout lorsque l’on a déjà suivi ses modèles.

Synopsis :

Kato se réveille un matin à l’hôtel Beau séjour, couverte de sang. Elle n’a aucun souvenir de la nuit passée. Peu à peu, elle découvre que les autres, autour d’elle, ne sont plus en mesure de la voir ni de l’entendre. La jeune fille, apparemment assassinée dans des conditions mystérieuses, assiste, impuissante, au choc émotionnel traversé par ses proches. A la fois à leurs côtés et bien loin d’eux, elle tente de résoudre l’énigme de sa propre mort…

Cette critique est réalisée en partenariat avec Cinetrafic et ARTE.

Retrouvez d’autres chroniques DVD sur Cinetrafic :

le grand classement des films et séries historiques
– tous les films à chercher et trouver par thèmes, genres et années sur Cinetrafic

 

Submit a Comment