Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | May 25, 2017

Scroll to top

Top

2 Comments

Insaisissables (2013)

Chalisbury
  • On July 31, 2013
  • http://www.evablanchard.fr

Review Overview

Note
7

Appétissant

Sortie (France) : 31 juillet 2013

Mené par un casting impeccable, Insaisissables a tous les atouts d’un casse-tête chinois magique et insondable. Malheureusement, la mise en scène survoltée et embrouillée ne suit pas…

Après Le Prestige ou L’Illusionniste, Louis Leterrier choisi lui, d’aborder le thème de la magie du côté moderne et actuel. Porté par une équipe de prestidigitateurs talentueux, Insaisissables embarque le spectateur dans une spirale magique effrénée pour ne pas dire survoltée.  En effet, dès le début du film, le flot de dialogues ininterrompu, la présence constante d’un fond musical et la mise en scène clinquante et nerveuse, ont de quoi surprendre. Passé le choc de la première demi-heure, l’ambiance retombe légèrement mais suffisamment pour permettre au film de trouver enfin son rythme de croisière.

“Plus vous vous approcherez, et moins vous en verrez”

Le casting parfait (si on oublie le problème Melanie Laurent, dont le charisme est déséspérement inexistant) constitue la réelle force du film : là ou l’on pourrait s’attendre à ce que l’un ou l’autre prenne le dessus sur le groupe, comme c’est souvent le cas, les rôles sont parfaitement balancés. Même Dave Franco, que l’on attend comme la cinquième roue du carosse, se révèle être une pièce maîtresse de la stratégie mise en place. On retrouve également avec plaisir certains duos mythiques : Jesse Eisenberg et Woody Harrelson, précédemment dans Zombieland, ou Morgan Freeman et Michael Caine qui se retrouvent face à face pour la quatrième fois.

insaisissables

On regrettera par contre un cruel manque de profondeur dans les relations entre les personnages. Si chacun trouve sa place dans l’histoire, les  interactions sont réduites au minimum et sont la plupart du temps assez basiques.

Il apparaît donc assez vite que Louis Leterrier cherche à s’appuyer au maximum sur son casting et la force de son scénario, oubliant au passage de s’appliquer sur des détails, qui rendraient le tout plus homogène et moins improbable : la scène de l’accident de voiture parfaitement orchestrée et ne laissant AUCUNE place au hasard en est un bon exemple. De fait, on s’attarde parfois sur des points du récit qui restent flous, des maladresses ou des éléments importants qui se seraient noyés dans les dialogues-fleuves des personnages.

Insaisisables-woody-harrelson-isla-fisher

Le twist final (qui voit tous nos pronostics de départ s’effondrer) très efficace est surprenant aurait, quand à lui, mérité plus d’approfondissement et d’explication.

Finalement, Insaisissables reste un bon divertissement même si la mise en scène brouillonne gâche un scénario réfléchi et intelligent. Dommage.

Synopsis :

« Les Quatre Cavaliers », un groupe de brillants magiciens et illusionnistes, viennent de donner deux spectacles de magie époustouflants : le premier en braquant une banque sur un autre continent, le deuxième en transférant la fortune d’un banquier véreux sur les comptes en banque du public. Deux agents spéciaux du FBI et d’Interpol sont déterminés à les arrêter avant qu’ils ne mettent à exécution leur promesse de réaliser des braquages encore plus audacieux. Ils font appel à Thaddeus, spécialiste reconnu pour expliquer les tours de magie les plus sophistiqués. Alors que la pression s’intensifie, et que le monde entier attend le spectaculaire tour final des Cavaliers, la course contre la montre commence.

Comments

  1. Je partage en tous points cet avis!
    Excepté peut-être sur Dave Franco, que j’ai trouvé inexistant et fade.

Submit a Comment