Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | October 22, 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Aftermath (2017)

Chalisbury
  • On October 5, 2017
  • http://www.evablanchard.fr

Review Overview

Note
4

Fadasse

Sortie DVD (France) : 18 juillet 2017

Après Maggie, Arnold Schwarzenegger s’essaie une nouvelle fois au drame dans une histoire de vengeance. Un bon potentiel pour un tout petit film.

Arnold Schwarzenegger s’accroche coûte que coûte à proposer un nouveau aspect de son jeu, plus mélodramatique, laissant derrière lui ses gros bras vieillissants. Si la stratégie est compréhensible, il n’est pas donné à tout le monde de passer aussi aisément du coq à l’âne. Si sa première tentative avec Maggie était assez surprenante et louable (dans la peau du papa d’une jeune fille en phase de zombification), le visage impassible d’Arnold commence déjà à nous lasser un peu avec Aftermath.

Toujours dans un rôle de papa ours, Arnold campe ici un père endeuillé, après la disparition de sa famille dans un crash d’avion, causé par le manque de vigilance d’un aiguilleur du ciel. C’est en parallèle que nous suivons le parcours d’Arnold et de celui qui a changé sa vie. Un récit entre drame, culpabilité, vengeance et rédemption. Sur le papier, le synopsis est prometteur, dommage que la réalisation ne suive pas et que la présence de Schwarzy torpille tout potentiel.

En effet, comme c’était déjà le cas avec Maggie, il est extrêmement difficile de dissocier Arnold de ses rôles de gros bras, Terminator devant l’Eternel. Problème d’étiquette ? Sans doute. Tant bien que mal on essaie de s’en défaire, mais outre la réalisation paresseuse, la présence d’Arnold discrédite tout potentiel émotionnel.

On retiendra toute la descente aux enfers de l’aiguilleur du ciel, dont la vie est bouleversée par une erreur de jugement et un manque d’effectif. Il aurait donné à lui seul tout l’intérêt d’Aftermath, tant la composition du personnage peut donner à voir sur les conséquences d’une telle erreur.

Du reste, Aftermath peut se vanter d’un dénouement moins balisé qu’attendu, même si malheureusement, le film nous avait déjà perdus bien avant ça.

Synopsis :

A la suite d’un crash aérien qui a coûté la vie à sa famille, un homme refuse la thèse officielle de l’accident et décide de rétablir la justice. Son attention se porte sur le contrôleur aérien en poste lors de la catastrophe.

Cette critique est réalisée en collaboration avec Cinetrafic et Metropolitan Filmexport.

Pour plus de critiques :

Submit a Comment