Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | January 21, 2017

Scroll to top

Top

4 Comments

Suits (2011 – …)

LePimont

Review Overview

Note
10

Festin oculaire

Si les séries d’avocats vous donnent la nausée et que vos oreilles saignent au contact du vocabulaire judiciaire,  Suits vous redonnera envie d’ouvrir vos manuels de droits et de passer le barreau.

Diffusée sur USA network depuis 2011, Suits est une nouvelle série judiciaire unique en son genre. Créée par Aaron Korsh, Suits nous propose une immersion totale dans le cabinet d’avocats de Pearson & Hardman. La production est même allée jusqu’à créer le site du cabinet, comme si ce dernier existait dans la vraie vie, à découvrir ici.

 Suits1

L’histoire

Le cabinet Pearson & Hardman est tenu par une femme de poigne Jessica Pearson. Elle emploie Harvey Specter, un brillant avocat considéré comme le meilleur pour obtenir des « closures ». Traduction, il est le meilleur pour obtenir un accord entre les deux partis sans passer par le tribunal ce qui fait gagner du temps et de l’argent à tout le monde.

Dans son ascension, il est nommé partenaire senior du cabinet, ce qui l’obligera à engager un assistant. Mais pas n’importe lequel, car Harvey est un personnage haut en couleurs qui aime tout sauf la normalité et le politiquement correct. Le jour où il fait passer les entretiens, il découvre par le plus grand des hasards (à découvrir dans le pilot) Mike Ross, un génie qui gagne sa vie en passant les examens de droits à la place des autres.

En effet, Mike est doté d’un talent qui laisse bouche bée le non-impressionnable Harvey Specter. Mike a une incroyable mémoire photographique qui lui permet de retenir des centaines de pages dans son intégralité. Mike Ross est loin d’être un avocat, mais il connaît la loi mieux que personne et c’est ce talent atypique qui lui vaudra d’être engagé par Harvey.

C’est cette fraude qui vaudra aux deux protagonistes beaucoup de stress et de déconvenues car ce délit est passible de prison.

Le pilot est de loin l’épisode le plus excitant et le mieux réalisé. On y découvre un portrait croisé des deux héros jusqu’à leur rencontre. Un vrai délice.

Suits2

Les personnages

Harvey Specter est un avocat aux dents longues et à l’ambition sans fin. Prétentieux jusqu’au bout des ongles et très sûr de lui, il est surtout très intelligent et sait user de son charme et de son insolence à son avantage.           En bon avocat, il fait la différence entre sentiments personnels et son travail, pensant que l’empathie et la compassion sont des éléments inutiles dans son métier d’avocats mais aussi dans la vie. On adore le détester, puis l’aimer, puis le détester à nouveau.

Mike Ross est l’atout charme de la série, il possède cette mémoire incroyable  qui le rend unique en son genre, mais son côté très humain contrebalance le côté sans pitié d’Harvey. C’est l’alliance de ces deux personnages qui créé le duo le plus mythique du monde judiciaire.

Louis Litt est aussi un personnage très important puisqu’il est l’ennemi du duo. Se positionnant aux premiers abords comme un personnage détestable et sans scrupules, qui se révèlera drôle et attachant au fil des saisons.

Pour finir, on parlera de Jessica Pearson, qui de part ses liens complexes avec Harvey et Louis deviendra un des personnages les plus mystérieux de la série. C’est d’ailleurs le personnage dont la sphère privée reste vraiment privée, on ne sait pas où elle vit, qui elle fréquente. On ne connaît d’elle que son autorité à tout épreuve et son égo surdimensionné.

Ce sont tous ces personnages qui font la force de Suits mais c’est aussi grâce aux scénaristes qui sont allés au bout des choses avec les caractères de chacun.

Suits3

Derrière la caméra

Derrière la série, on retrouve une équipe de choc. Tout d’abord, le réalisateur Doug Liman, qui a plusieurs films à son actif comme Mr & Mrs Smith ou encore La mémoire dans la peau. Il s’est également illustré en réalisant de nombreuses séries comme Newport Beach, Covert Affairs ou encore I just want my pants back.

Mais le plus talentueux de tous, reste son créateur et scénariste, Aaron Korsh. Habitué à écrire des comédies, il signe les scripts de Tout le monde aime Raymond, Voilà ou encore Notes from the Underbelly. Petite anecdote à son propos, avant d’être scénariste et producteur, il a été banquier d’investissement dans les années 80, comme quoi on peut tout faire dans la vie.

Suits4

Les acteurs

Que serait Suits sans ses charismatiques et talentueux acteurs ? Sans doute une série bien ficelée mais sans charme. Il faut rendre à César ce qui est à César, et s’agenouiller devant le talent immense qui les habitent.

Gabriel Macht interprète Harvey Specter, sans doute le personnage le plus charismatique de la série. On ne peut qu’aimer cet acteur qui se révèle comme un des meilleurs de sa génération.

Patrick J.Adams qui joue Mike Ross est un peu l’homme parfait, à l’écran comme dans la vie. Son génie associé à sa gentillesse et sa sensibilité nous fait complétement craquer. C’est un excellent acteur qui se révèle au fil des épisodes de plus en plus talentueux. Dans la vie, l’acteur se prête aussi au jeu de la photographie, rendez-vous sur ce site pour découvrir quelques clichés.

Quant à Rick Hoffman qui joue Louis Litt, il est un des seuls visages connus de la télé américaine. Aperçu dans The Street, Philly, The practice ou encore Samantha Who, cet acteur au physique atypique nous propose un rôle de composition dans la peau de Louis Litt, rôle qui lui va comme un gant.

Qu’on se le dise, ce sont des séries comme Suits qui en mettant des acteurs méconnus et de très grands talents sur le devant de la scène, nous offrent la chance de les découvrir.

Les invités surprises

On vous met l’eau à la bouche en vous annonçant que Michelle Fairley, interprète de Catelyn Stark dans Games Of Thrones, sera présente tout au long de la saison 3. Elle y tient le rôle d’Ava Hessington, une femme d’affaire à la tête d’une gigantesque société pétrolière. Poursuivie en justice, elle fera appel au prestigieux cabinet de Jessica Pearson et aux talents d’avocats d’Harvey Spector.

Mais ce n’est pas tout, coïncidence étrange, un autre acteur de Games of Thrones se retrouvera au casting de cette troisième saison. Conleth Hill, plus connu sous le pseudonyme de Varys (l’eunuque) interprète le personnage d’Edward Darby, le nouvel associé du cabinet. On ne vous en dit pas plus, mais les deux acteurs sont toujours aussi charismatiques et mystérieux. On adore et on en redemande !

Les Secrets de tournage

Désormais vous êtes au courant, la particularité du personnage de Mike Ross est son incroyable mémoire photographique qui lui permet de tout retenir à la virgule près. Cette particularité est tirée de l’expérience personnelle du scénariste, d’Aaron Korsh, qui possède lui aussi excellente mémoire, ce qui lui a permis de très bien réussir à l’école.

Aaron Korsh avait d’ailleurs initialement prévu d’inscrire Suits dans un contexte financier au cœur de Wall Street. C’est la chaîne USA Network qui lui demanda finalement de troquer Wall Street pour un cabinet d’avocats.

Autre anecdote, le personnage de Jessica Pearson, interprétée par Gina Torres n’aurait jamais dû exister pour la simple et bonne raison que son rôle devait être masculin. USA Network a une nouvelle fois fortement suggéré au scénariste de transformer le patron masculin en femme d’affaire redoutable.

Et c’est tant mieux car la série aurait été totalement différente sans se contre-pouvoir féminin.

Pour terminer, on notera que dans Suits, l’apparence est primordiale. Dans un monde où les avocats utilisent leurs talents d’acteurs pour convaincre des jurys, il est important de bien s’habiller. Les costumiers ont donc émis un soin tout particulier à affirmer la personnalité de chaque personnage par une marque de costume différente. Ainsi, Mike Ross qui est en bas de l’échelle porte des costumes de chez Zegna. Harvey Specter, associé sénior millionnaire qui adore les beaux costumes, porte uniquement du Tom Ford. Quant à Louis, il porte très souvent des costumes Hugo Boss.

Le scénario

Pour terminer cette apogée de bonnes critiques, on soulignera la très grande qualité du scénario et des dialogues. C’est grâce à la construction des épisodes et aux scénarios bien montés que l’on ne se lasse pas de cette série addictive. La tension, les trahisons, la manipulation et les enjeux nous tiennent en haleine tout au long des saisons.

Chaque épisode est un vrai régal dont on aimerait qu’il ne se termine jamais. Les dialogues sont le plus grand point fort de cette série, chaque scène est un bijou, chaque parole devient mythique. On apprécie d’autant plus que l’humour est très présent dans les dialogues. Ainsi, les personnages font de nombreuses références à d’autres séries et films que l’on adore deviner ou découvrir.

Pour conclure, on notera que Suits a su renouveler le genre des séries judiciaires en bousculant les codes établis. Elle gagne vraiment à être connu et nous vous conseillons de vous enfermer trois jours de suite pour la dévorer !

Comments

  1. Xavier

    J’approuve cette critique.

    Dans un autre genre, je vous conseille une autre série d’avocat, aujourd’hui terminée, mais qui vaut le coup pour son coté déjanté et doux-amer: Boston Justice (en anglais, Boston Legal), qui est en fait un spin off du plus sérieux (et, je trouve plus ennuyeux), the Practice.

    Ici les références cinématographiques sont néanmoins plus rares: crossovers avec la série Boston Legal, présence d’acteurs de SF (William Shatner, le capitaine Kirk de Star Trek, James Spader, Daniel Jackson du film Stargate, René Auberjonois, Odo dans Star Trek), ou la présence de guests prestigieux comme Tom Selek…

    Enjoy

  2. Mais oui oui OUI !

  3. Capucine

    ça me tente bien tout ça, moi qui me cherchait une nouvelle série à me mettre sous la dent :)

  4. anne

    Je vous conseille aussi dans le même genre The Good Wife (on retrouve des acteurs de la série dans la 1ère saison de Suits, ça m’a fait sourire car The Good Wife se passe aussi dans le milieu du droit). Perso, j’adoooore cette série (et Suits aussi bien sûr :p )

Submit a Comment