Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | July 23, 2019

Scroll to top

Top

No Comments

Marguerite et Julien (2015)

Stéphanie Valibouse

Review Overview

Note
2

Écœurant

Sortie (France) : 30 septembre 2015

A partir d’un scénario délaissé par Truffaut, Valérie Donzelli s’essaie à la pure tragédie avec cette idylle maudite entre un frère et une soeur. Entre écriture désastreuse et jeu d’acteur artificiel, Marguerite et Julien plombe la Sélection Officielle du 68ème Festival de Cannes.

Sur les notes de clavecin, Marguerite se languit. La passivité et la neurasthénie seront d’ailleurs son lot deux heures durant, telle une princesse qui attend d’être sauvée par son prétendant. Marguerite et Julien, inspiré d’une histoire vraie du XVIIème siècle, joue de l’anachronisme pour se démarquer : une France imaginaire, où les hélicoptères côtoient des moeurs moyenâgeuses, et où les amours incestueuses sont passibles de la peine de mort comme dans les temps anciens.

Récité comme un conte pour enfants, chuchoté dans la chambre d’un pensionnat pour jeunes filles, l’histoire de Marguerite et Julien reste entre la réalité et la fiction, entre la légende et le fait divers. Malheureusement, la prise de risque de Valérie Donzelli qui opte pour cette mise en scène hybride ne paie pas. Entre esthétique désagréable et séquences faussement dramatiques frisant le ridicule – sur fond de musique caricaturale, la jeune demoiselle en détresse file sur un cheval emballé et son frère galope la sauver – on ne sait pas trop ce qui a pu motiver le comité de sélection cannois à inclure ce navet en compétition.

marguerite et julien anais demoustier jérémie elkaim

Certaines oeuvres trouvent le salut dans la prestation inoubliable de ses acteurs, mais Marguerite et Julien n’aura pas ce privilège : diction classique et faux pleurs n’en finissent plus, et c’est le naufrage pour Anaïs Demoustier et Jérémie Elkaïm qui dégagent autant de tension sexuelle à l’écran qu’un couple d’huîtres en sommeil paradoxal. Le manque d’émotion entraînant un déficit d’empathie, on souhaite ne plus subir un regard de merlan frit supplémentaire entre les deux malheureux, qui par ailleurs prennent des décisions d’une bêtise telle, tout au long de leur aventure, qu’on ne souhaite qu’une chose, voir leur calvaire – et le nôtre – s’achever.

Synopsis

Julien et Marguerite de Ravalet, fils et fille du seigneur de Tourlaville, s’aiment d’un amour tendre depuis leur enfance. Mais en grandissant, leur tendresse se mue en passion dévorante. Leur aventure scandalise la société qui les pourchasse. Incapables de résister à leurs sentiments, ils doivent fuir…

Submit a Comment