Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | September 15, 2019

Scroll to top

Top

No Comments

Vice-versa (2015)

Stéphanie Valibouse

Review Overview

Note
8

Savoureux

Sortie (France) : 17 juin 2015

Présenté en Hors-Compétition au 68ème Festival de Cannes, Vice-Versa renoue avec les meilleures oeuvres Pixar comme Monstres & Cie, en offrant un spectacle hilarant, émouvant et foisonnant d’idées.

Quels sont les rouages de notre affectivité ? Comment expliquer nos comportements parfois irrationnels ? Vice-Versa imagine une flopée de petits personnages en charge de nos cinq émotions principales. Peur, Colère et Dégoût assistent Joie dans sa gestion cérébrale de la petite Riley, 11 ans. La dernière, Tristesse, semble plus nuisible qu’autre chose, contrairement aux autres qui ont chacun leur utilité sociale…

vice-versa pixar émotions

Vice-Versa ©2014 Disney•Pixar. All Rights Reserved.

Chacune des expériences vécues crée un souvenir teinté d’émotion – rappelant ces billes de mémoire si précieuses à L’histoire sans fin II – et de ces éléments découlent la personnalité, ce qui rend l’être si unique. Chez Riley, on retrouve l’île du baseball, celle de l’honnêteté, ou encore celle de la famille… La grande force de Vice-Versa est de nous pousser à la l’introspection créative après l’avoir vu : de quoi sommes nous faits, quelles seraient nos propres “Îles de la Personnalité” ?

Avec Joie et Tristesse, nous explorons les différents mondes délirants qui composent le cerveau d’une enfant de 11 ans, de la fabrique des rêves grimée en studios de cinéma (donc, en Pixar) aux dangers du subconscient. Des univers souvent trop sucrés pour le spectateur allergique au rose bonbon – nous sommes, après tout, dans le cerveau d’une enfant – mais toujours épaulés par la juste dose d’humour, et teintés de nostalgie pour ces jouets et personnages qui ont jonché notre enfance.

vice-versa pixar famille riley

Vice-Versa ©2014 Disney•Pixar. All Rights Reserved.

Le film recèle de trésors d’humour qui rattrape ces concepts un peu complexes pour les plus petits. En utilisant des références de pop-culture et des lieux communs sur les réactions humaines typiques, Vice-Versa est une comédie intelligente qui enchaîne les gags désopilants et s’applique à justifier les mécaniques régissant les réactions émotionnelles.

Avec Vice-Versa, Pixar sort une belle histoire sur le passage à l’adolescence, et une ode à l’acceptation de toutes les facettes de soi-même.

Synopsis

Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité, Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais.

Submit a Comment