Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | July 24, 2019

Scroll to top

Top

No Comments

Les délices de Tokyo (2016)

Stéphanie Valibouse

Review Overview

Note
5

Comestible

Sortie (France) : 27 janvier 2016

C’est la réalisatrice japonaise Naomi Kawase qui ouvre la sélection Un Certain Regard du 68ème Festival de Cannes. An réunit avec compassion trois destins isolés et aborde le thème de la transmission via le savoir-faire culinaire. 

“Tout ce qui existe en ce monde possède son propre langage”, confie Tokue à Sentaro, patron d’une petite échoppe de dorayaki. La septuagénaire, d’habitude si malicieuse et distraite, tourne avec application, presque avec affection, la spatule dans la marmite de haricots qui mijotent. Chez Naomi Kawase, le soleil filtre à travers les pétales de cerisier, les herbes folles s’agitent doucement sous la brise printanière, et les vieilles dames parlent aux haricots rouges. Il existe sur sa pellicule une humanité inhérente, paisible. C’est un véritable amour du vivant et de l’inerte que Tokue tente aussi de transmettre à son patron.

Sentaro est un quarantenaire taciturne, un peu brisé par la vie, que sa nature pragmatique a poussé à engager Tokue malgré ses soixante-seize ans, après avoir goûté sa fabuleuse pâte de haricots rouges, ou “an” en japonais. Ingrédient maître des dorayaki, pâtisserie japonaise à base de crêpes fourrées, les haricots confits de Tokue valent au petit magasin un succès soudain, inattendu…

naomi kawase An

Naomi Kawase. An © 2015 AN FILM PARTNERS – COMME DES CINEMAS – TWENTY TWENTY VISION – ZDF

Wakana, une adolescente silencieuse, un peu solitaire, trouve refuge dans le stand de dorayaki de Sentaro. Trois générations, chacune avec sa faille, qui se rencontrent autour d’un simple gâteau, pour une fable sur la tolérance, la transmission et la patience.

Si Naomi Kawase parvient à transmettre sa tendresse pour la nature et son respect pour la culture japonaise, la tâche est plus ardue concernant ses personnages. On sent bien que les caractères singuliers des trois héros sont travaillés, mais la sauce ne prend qu’à moitié et il devient difficile de s’attacher à eux. Certaines de leurs décisions, sous prétexte d’être motivées par le coeur au détriment de la raison, en deviennent illogiques et agaçantes… comme si certaines complications pouvaient être évitées avec un peu de bon sens.

An Un Certain Regard Naomi Kawase

An Un Certain Regard Naomi Kawase © 2015 AN FILM PARTNERS – COMME DES CINEMAS – TWENTY TWENTY VISION – ZDF

An semble chercher son propos, à mi-chemin entre la leçon de tolérance et la poésie. Restent l’évolution particulièrement touchante de Sentaro et de sublimes plans contemplatifs sur la nature japonaise.

Synopsis

Les dorayakis sont des pâtisseries traditionnelles japonaise qui se composent de deux pancakes fourrés de pâte de haricots rouges confits, « AN ». Tokue, une femme de 70 ans, va tenter de convaincre Sentaro, le vendeur de dorayakis, de l’embaucher. Tokue a le secret d’une pâte exquise et la petite échoppe devient un endroit incontournable…

Submit a Comment