Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | June 22, 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Projet X (2012)

Projet X (2012)
Stéphanie Valibouse

Ma note : 6/10

Projet X est un concentré pur de tous nos fantasmes adolescents sous sous forme de la soirée la plus déjantée de tous les temps. Vendu comme une production de Todd Philipps, réalisateur de Very Bad Trip, il est susceptible de plaire aux 15-25 ans. Au delà, on risque d’avoir une réaction du type “je suis trop vieux pour ces conneries”.

 

Synopsis

Trois lycéens assez lambda (voire un peu losers) décident d’organiser une fête d’anniversaire destinée à changer leur cote de popularité pour toujours. Les parents sont en week-end, les invitations lancées, la rumeur enfle, le nombre de personnes au courant est bientôt astronomique…

 

Tonight’s gonna be a good night

Le film aurait pu passer inaperçu en France n’eût-il bénéficié d’une excellente campagne de teasing, composée entre autres d’un partenariat avec Axe (trouve une meilleure cible que celle-là) et d’une opé blogueur extrêmement personnalisée. Le titre, assez mystérieux, ne nous dit absolument rien de son contenu (d’ailleurs, pour ma part, je n’avais même pas visionné la bande-annonce avant de voir le film), d’où un certain halo de mystère entourant sa sortie.

J’ai été agréablement surprise par le film. Je m’attendais à un film d’ados à l’humour lourdingue – oui, il y a un peu de lourdingue hein, c’est à la base un film pour mecs – mais je l’ai trouvé au final assez drôle et bien rythmé, sans vulgarité gratuite. La bande originale est plutôt bad ass et nous plonge directement dans l’humeur du film : tu as envie d’y être. Certains personnages sont même hilarants, comme l’excellent Oliver Cooper dans le rôle de Costa, ou ces deux-là que tout le monde a forcément apprécié :

D’ailleurs, sa structure en crescendo maintient pas mal de suspense (mais jusqu’où cela va-t-il aller ?), voire provoque de l’inquiétude. Donc ça commence un peu comme ça :

…et après, ça part un peu en vrille :

ou encore :

Un petit film sympathique pour passer un bon moment donc, et qui a dû très certainement très certainement faire mouche auprès des lycéens.

Deux ombres au tableau, qui ne m’ont pas empêchée d’apprécier le film mais qui en dérangera certainement beaucoup. L’image de la femme tout d’abord, assez écornée au cours du film (bimbo cliché et seins à l’air, bonjour), et également la nocivité du concept, au final : les lycéens verront-ils fleurir sur leurs murs Facebook des invitations aux Projet X parties de leurs camarades ? Poussé à bout, le concept inclut tout de même alcool, drogue, dangers de mort en tous genres, incrustation de voisins pédophiles et endettement à vie. Hum.

Submit a Comment