Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | February 24, 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Journal du Festival de Cannes 2014 – 7e Jour, bilan et pronostics…

Journal du Festival de Cannes 2014 – 7e Jour, bilan et pronostics…
Chalisbury
  • On May 24, 2014
  • http://www.evablanchard.fr

JOUR 7 – Show must go on.

Dernier réveil sur Cannes en fanfare, pour finir la Sélection, avec Sils Maria d’abord et Mommy ensuite. Mon premier me désappointe et mon deuxième change ma semaine. Je profite donc de ma dernière séance au Grand Thêatre Lumière, même si mon cœur est déjà un peu à la maison, et plus précisément au fond de mon lit. Dernier selfie sur le tapis rouge, qui sait si je reviendrai le fouler un jour ?

Après la séance de Sils Maria, nous nous dirigeons vers la conférence de presse du film, pour essayer de voir l’équipe comme nous avons vu celle de Mommy la veille. Malheureusement, pas de Kristen Stewart, mais Juliette Binoche et Chloé Grace Moretz sont là et nous les voyons encore de très près. Merci à Leonora d’avoir pensé à son dossier de presse, ce qui me permet de prendre en photo de ces demoiselles, juste en face de moi ! Passé ce quart d’heure de gloire, nous partons faire la queue pour Mommy, à ce moment là, 3h à l’avance. C’est en effet la dernière séance du favori du public pour la Palme, ce serait bête de le rater. Pour patienter, j’ai la bonne idée de partir en vadrouille nous chercher des glaces rafraîchissantes, et de retour vers la salle, le hasard veut que Dieu…enfin, Quentin Tarantino arrive au Marché du Film en même temps !! Je me pose la question une demi seconde, et je cours à sa rencontre, mes deux glaces à la main ! Le tableau était assez intéressant. Etant donné qu’il n’y a que quelques photographes présents, je parviens à m’approcher à moins d’un mètre et faire une superbe photo. Je repars, mes deux glaces dégoulinantes sur mes mains mais hyper heureuse. QUENTIN FOREVER.

juliette quentin

Nous parvenons ensuite à entrer ENFIN dans la salle pour Mommy et malgré la tignasse crêpée de l’homme devant moi, je parviens à profiter du film, superbe surprise de fin de Festival. Une journée parfaite, sans doute la meilleure depuis le début et c’est le coeur léger que ma valise et moi partons vers la gare…

Au final, mon Festival de Cannes, c’était :

– 18 films

– Quelques stars aperçues : Mélanie Laurent, Manu Payet, Nicole Garcia, Richard Anconina, David Cronenberg, Julianne Moore, Viggo Mortensen, Brett Ratner, John Cusack, Léa Seydoux, Gaspard Ulliel, Juliette Binoche, Chloé Grace Moretz, Xavier Dolan, Ken Loach…

AH OUI, et Eric Naulleau, au moins 20 FOIS.

– Quelques ampoules et quelques pansements

– Une carte d’identité perdue

– Des dizaines de sushis

–  4 Mc Donald’s

– Des litres de Coca Light

– Des rencontres, des fous rires, des engueulades et des débats

– Quelques heures de sommeil, une moyenne de 4h30 par nuit…

– Des courbatures à en tomber par terre

– Du tapis rouge.

L’heure du bilan est donc arrivé. Ce Festival a été une expérience inédite, de laquelle je ressors avec un sentiment mitigé. Un Festival que j’aimerais refaire, peut-être en tant que professionnelle, pour ne pas me voir refuser l’accès à certaines choses, ou carrément sans accréditation, pour profiter un peu plus de l’ambiance cannoise, comme une touriste, et trouver le temps de mettre les pieds dans le sable…

J’ai adoré : la frénésie ambiante, la course à la projo, le sentiment d’appartenir à une poignée (même un peu grosse) de privilégiés, grâce à mon badge, les imprévus, les rencontres fortuites, le tapis rouge, les sélections parallèles…

J’ai moins aimé : l’overdose de films et le côté gavage, le fait de ne plus pouvoir en profiter parce qu’on se concentre plus sur ses paupières lourdes que sur le reste, l’attente, le côté un peu élitiste de la compétition…

Place à mon Top 5, toutes sélections confondues, puis mes pronostics, même si je suis internationalement connue pour être complètement nulle à ce genre de jeu…

Top 5 …

1- Respire

2- Whiplash

3- Mommy

4- The Disappearance of Eleanor Rigby

5- It Follows

Palmarès voulu / envisagé…

Palme d’Or : Mommy / Mommy ou Deux Jours, Une Nuit

Grand Prix du Jury : Jimmy’s Hall / Still The Water

Prix du Jury : The Homesman / Timbuktu

Prix d’interpretation masculine : Tommy Lee Jones / Gaspard Ulliel

Prix d’interpretation féminine : (Très serré de mon point de vue) Anne Dorval / Juliette Binoche ou Julianne Moore

Mise en scène : Sils Maria / Saint Laurent

Scénario : Mommy / Le Meraviglie

A l’année prochaine sur Filmosaure ! 😉

Submit a Comment