Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | May 24, 2018

Scroll to top

Top

One Comment

Birdman (ou la surprenante vertu de l’ignorance) (2015)

Betty Elms
  • On January 29, 2015
  • http://cinemabook.wordpress.com/

Review Overview

Note
10

Festin oculaire

Sortie (France) : 25 février 2015

Alejandro Gonzalez Iñarritu frappait un grand coup dans le monde du cinéma avec Amours Chiennes en 2000. 15 ans déjà que ce génial réalisateur propose un cinéma riche et dense, toujours inventif et avant-gardiste ! Birdman, son 5e film est tout simplement une œuvre majeure qui marquera l’histoire du cinéma !

A bout de souffle, c’est ainsi qu’on termine la séance ! Une seule vision ne suffit largement pas à saisir la mesure de ce film, à percevoir toute sa richesse et sa profondeur. Sous forme de comédie défiant toutes les lois du genre et du cinéma, Birdman découvre des mondes inconnus et révèle de nouvelles dimensions, l’apanage des très grands ! De la haute voltige !

Après une collaboration « trilogique » (Amours Chiennes, 21 Grammes et Babel) avec le talentueux scénariste Arriaga, Alejandro Iñarritu a évolué avec Biutiful dans un exercice sublime de drame naturiste qui m’a personnellement profondément marqué. Il s’appuie dorénavant sur Emmanuel Lubezki  (directeur de la photographie, notamment de Tree of Life et Gravity rien que ça!) pour la mise en scène de ce numéro tournoyant. Tantôt sombre, tantôt libre comme l’air et virevoltant, on est sans cesse mis à contribution pour lire ce récit à mille facettes, à cent à l’heure et sans aucune concession. Vous êtes confronté à l’impossible, si bien qu’à la fin vous croyez avoir rêvé, mais non, ils l’ont fait ! L’illusion a lieu sous nos yeux et la magie du cinéma n’a jamais été aussi infinie.

birdman-1

Riggan Thomson (Michael Keaton) est un acteur vieillissant victime de son succès d’il y a deux décennies. Il a incarné un vengeur masqué, Birdman, qui a fait naître une franchise de blockbusters écervelés, mais ses fans ne sont plus présents. Il cherche à retrouver son ego et décide de monter une pièce à Broadway, en tant que metteur en scène et acteur d’une histoire de Raymond Carver. Michael Keaton n’a évidemment pas été choisi par hasard, mais sachez que probablement RIEN n’a été laissé au hasard. Ce n’est pas Batman, mais Birdman, quoi que… quand Riggan nous parle de Clooney, le doute ne subsiste presque plus. Mais il n’y a pas que Keaton qui nous livre un numéro d’équilibriste aux frontières du réel. Edward Norton doit quant à lui gérer sa réputation. En effet, il incarne un acteur au caractère et aux manières difficiles, mais si populaire et célèbre qu’il vole la vedette au personnage de Keaton en quête de réhabilitation, tiens donc! Et que dire de Naomi Watts, actrice en quête de reconnaissance de ses pairs ne jurant que par Broadway! Il est amusant de se rappeler la scène d’ouverture de Mulholland Drive dans laquelle elle apparaît, les yeux pleins de rêves en jeune première fraîchement débarquée à Hollywood.

Birdman nous parle de séduction, de gloire et de prestige. Edward Norton n’aura jamais été aussi fragile et sexy, Michael Keaton sensible et vibrant, Naomi Watts gracieuse et émotive, Emma Stone intense et mystérieuse, Zach Galifianakis transformé et sérieusement crédible. A ce jour, nous ne savons pas si Keaton recevra un Oscar, mais il signe ici la meilleure performance de sa carrière et le mériterai amplement. Il invoque le comique triste de ses premières amours cinématographiques pour l’exploser dans cet exercice virtuose de sensibilité.

NY-DH024_SPEAKE_P_20141027165323

Le film se révélera au long des années et des visionnages, nous découvrirons à chaque plan, chaque image des symboles, une signification, une nouvelle vérité, car le tout forme une adéquation parfaite pour ne former qu’un. Le fond et la forme composent un propos intelligent laissant la réflexion ouverte sur le cinéma, l’art et l’homme.

birdman

Amours Chiennes (Amores Perros) a marqué et influencé le cinéma, Birdman va hanter les cinéastes à venir, tout comme Riggan, pour marquer l’histoire du cinéma d’une pierre blanche. Une œuvre si riche, si dense, si parfaitement maîtrisée offrant un maelström infini ne peut qu’être reconnue et récompensée. Birdman est inclassable, n’a pas de limites, ne tient dans aucune règle cinématographique, repousse toutes les conventions, pour toucher au génie. Lorsqu’en plus la réalisation touche la perfection jusque dans chaque regard des acteurs, c’est une oeuvre majeure. Le sentiment de joie intense que tout cinéphile va ressentir est à la hauteur de l’universalité du film : total et magnifique. Birdman va continuer à vous habiter et sans doute ne plus jamais vous quitter pour transformer à jamais votre vision du cinéma.

Synopsis

L’acteur déchu Riggan Thomson, jadis connu pour avoir incarné un célèbre super-héros, débarque à Broadway pour tenter de retrouver sa gloire en montant une pièce de théâtre.

 

Comments

Submit a Comment