Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | January 16, 2019

Scroll to top

Top

One Comment

Open Windows (2014)

Cicchiteddu

Review Overview

Note
6

Plaisant

Sortie (France) : inconnue

Mélanger l’étrange avec le suspense, c’est un peu ce qu’a fait Nacho Vigalondo dans Open Windows. Le réalisateur n’hésite pas à utiliser certaines techniques du maître Hitchcock avec la technologie de nos jours. Ce Fenêtre sur Cour 2.0 nous entraîne dans une machination qui se passe « online ». Avec un Elijah Wood en forme comme acteur et producteur, et après un passage au Festival de Beaune, le film a toutes ses chances en compétition à l’Etrange Festival 2014.

Jill Goddard (Sasha Grey) est une actrice prétentieuse et égoïste. Sa conférence de presse avec toute l’équipe de son nouveau film est suivie par son plus grand fan Nick (Elijah Wood). Il est le webmaster du blog fan club de Jill Goddard et vient de remporter un dîner avec l’actrice. Nick, jeune geek un peu naïf, envoie une vidéo de présentation en réponse à un mail dont l’adresse laisse à désirer. La spirale arrive au moment où il reçoit un appel inconnu. Une voix étrange répondant au nom de Chord connaît curieusement un bon nombre d’informations sur Nick et lui annonce que le dîner est annulé. Déçu d’avoir fait le déplacement à un hôtel pour rien, Nick pense rentrer chez lui, mais Chord lui propose une autre option : scruter Jill grâce à une caméra cachée, dans le seul but de lui faire du tort.

open-windows elijah wood

Nacho Vigalondo stimule nos sentiments : au départ, on ressent la frustration de Nick et l’idée de nuire à cette actrice particulièrement antipathique est très plaisante. Nous nous attachons très bien à ce webmaster pas très futé qui agit contre sa volonté. Le suspense est là ; nous nous doutons que Nick va à un moment donné tenir tête à ce hacker. Le « quand » et le « comment » sont assez stimulants, tout du moins pour la première partie du film. Le réalisateur s’empare du monde de l’internet avec ce webmaster assis devant son ordinateur. Une mystérieuse voix, un héros malgré lui et une actrice qu’on a envie de détester. Les ingrédients sont là pour un thriller parfait qu’on imagine bien en huis-clos. Malheureusement, la seconde partie propose l’inverse : des scènes d’actions pas très passionnantes, une rencontre avec des hackers français et un enlèvement un peu bâclé. A ce moment là le spectateur a relâché la pression pour laisser place à quelques sourires, le ton a changé. Le film contient quelques phases amusantes avec un effet presque comique assez bien réussi, jusqu’au retournement de situation.

Elijah Wood fait le métier en tenant le film quasi à lui tout seul pendant 1h40. Un film étrange avec un rôle à deux facettes. L’acteur se contente de faire ce qu’il sait faire sans trop en rajouter à part peut-être un peu d’autodérision. La date de sortie en France est pour le moment inconnue ; aux Etats-Unis il est programmé pour 7 Novembre 2014.

Synopsis

À la suite d’un concours, Nick gagne un dîner avec Jill Goddard, son actrice favorite. Mais celle-ci refuse, à la suite de quoi Chord, manager de la diva, permet à Nick de surveiller en permanence son idole par ordinateur…

Comments

Submit a Comment