Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | August 19, 2019

Scroll to top

Top

3 Comments

Lost Soul : The Doomed Journey of Richard Stanley’s Island of Dr. Moreau

Betty Elms
  • On September 16, 2014
  • http://cinemabook.wordpress.com/

Review Overview

Note
9

Savoureux

Sortie France : inconnue

Voici l’histoire – folle – d’un excentrique jeune artiste talentueux, face aux Studios – New Line et l’implacable machine hollywoodienne. Une histoire incroyable à propos d’un film, “L’Ile du Dr Moreau”, nanar de son état.

L’histoire de ce documentaire est née dans les couloirs de l’Etrange festival. Habitué de l’événement, la présence de Richard Stanley, alimente les rumeurs entre cinéphiles, toujours persistantes sur cette histoire hallucinante. Le réalisateur déchu a-t-il vraiment rejoint les figurants, déguisé en chien ? Marlon Brando est-il devenu fou ou prenait-il des drogues hallucinogènes ? Arrivées aux oreilles de David Gregory, il se dit, « mais pourquoi ne pas aller voir les intéressés et en faire un film ! » C’est donc en 3ème mondiale que ce documentaire est présenté, à l’Etrange festival 2014.

lostsoulrichardf

Jusqu’ici, il s’agissait d’une sorte de légende. L’histoire de ce film débute dans l’imagination et la volonté de Richard Stanley. Jeune réalisateur, très endetté par ses premiers films, Hardware et Dust Devil. Le documentaire donne la parole aux protagonistes (ceux qui ont accepté) qui reviennent avec humour (car ils ne peuvent plus qu’en rire) sur ce fiasco qui a marqué leur carrière. Les pratiques des studios et leurs manières de procéder surlignent tous les récits et c’est tout simplement révoltant, pour ne pas dire répugnant.

Marlon Brando, qui soutient le réalisateur, annoncé au casting, les millions pleuvent et les Studios prennent mauvaise décision sur mauvaise décision. Le second acteur devait être Bruce Willis, mais son divorce l’empêche de quitter les US, il est remplacé par la star à l’ego démesuré de l’époque, Val Kilmer, pour le malheur infini de Richard Stanley. Il avoue même devant nous, que c’est à ce moment-là, qu’il aurait dû quitter le navire.

Ce sont les studios qui le débarqueront brutalement et sans sommation. Richard Stanley, présent à cette projection, avec émotion, nous dira que les rushes, ses rushes, ont tout simplement disparus, et que personne n’a jamais su ce qu’il en était advenu, ni, si personne ne les avais jamais vu. Nous comprenons alors que tout a été fait dans son dos, comme un complot pour le mener à sa perte, inéluctablement. Il n’avait même pas de premier assistant et devait tout gérer sur le tournage, autrement dit, mission impossible. Richard Stanley a été secoué par cette aventure, qui le hantera longtemps, puisqu’il erra sur les lieux du tournage, masqué, et deviendra même un figurant anonyme. Il revit même Brando, et profite de sa présence pour nous rassurer sur l’Etat mental du monstre sacré.

brando

En effet, nous apprenons avec un ton un peu plus humoristique, les frasques de Marlon Brando sur le tournage. Il arriva très en retard, et se désintéresse totalement du film. Il ne lira sans doute jamais le script et pris un malin plaisir très sournois à saboter le film, et faire comprendre à Val Kilmer et Frankenheimer tout le mal qu’il pense d’eux.

Richard Stanley vit aujourd’hui dans les Pyrénées, à Montségur. Il a suivi les conseils de Marlon, lui suggérant de s’éloigner de ce monde de pourris. Il s’est remis à tourner quelques années plus tard, et c’est avec beaucoup d’émotion que nous espérons que ce nouveau mode de vie et la vérité enfin mise au jour puisse permettre, à ce punk new-age, d’être enfin en paix avec lui-même.

Synopsis

La genèse et l’accouchement dans la douleur du film, raté « L’Ile du Dr Moreau » (1996), adaptation d’un roman de G.H Wells, autour de son initiateur malheureux, Richard Stanley, présent lors de la projection.

Comments

  1. ça a l’air super intéressant ! comment le voir aujourd’hui ?

Submit a Comment