Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | January 16, 2019

Scroll to top

Top

No Comments

Hyena (2014)

Betty Elms
  • On September 15, 2014
  • http://cinemabook.wordpress.com/

Review Overview

Note
5

Comestible

Sortie (France) : 6 mai 2015

Quatre policiers aux méthodes peu conventionnelles se frottent à des trafiquants de drogue et marchands de femmes albanais, et là, tout va se détraquer comme dans un bon vieux polar de flics pourris.

Dès la scène d’ouverture, l’ambiance de notre meute est posée. Nous sommes dans une boîte de nuit, au ralenti, musique hypnotisante, comme un trip sous substances. Ils tabassent allègrement les personnes présentes, leur coup est réussi. C’est l’occasion de fêter cette prise au pub du coin, à coups de bière et de coke. Mais qui sont ces hommes réellement ? Le film nous met immédiatement l’eau à la bouche et l’introspection de ce groupe se poursuit dans la première partie du film. Rien ne nous est épargné, jusque dans les scènes de tuerie brutales et sans aucune concession. La caméra est sans cesse en mouvement, nous suivons Logan, le chef de meute, tel un animal chasseur, traqué par notre regard. L’intrigue nous est dévoilée petit à petit, étape après étape, pour mieux nous faire entrer dans leur cercle, dans cet univers torturé et changeant, pour mieux nous désarçonner. Il est impossible de savoir ce qui va se produire dans les instants suivants.

hyena-edinburgh-film-festival

Côté ambiance, et comme l’a dit le réalisateur, Gerhard Johnson, venu présenter son film à l’Etrange festival 2014 en compagnie de Elisa Lasowski son actrice principale, il a voulu faire un film de policier “à la française”. Il existe aussi une bonne pincée de Ken Loach, ne serait-ce qu’avec les différents accents des personnages ! Sinon, c’est crade, ça pue et c’est suintant à souhaits.

Ces belles promesses s’effritent peu à peu, avec les clés de l’intrigue. Les caricatures, jusqu’ici esquissées, laissent place à des portraits grossiers. Il aurait été pertinent d’approfondir les motivations des albanais, et rester plus sur la réserve concernant certains méfaits. certaines scènes se révèlent tout à fait inutiles et gratuites, à la compréhension de leur férocité et la souffrance de leurs victimes. Les suggestions trop marquées viennent remplacer ce qui fait défaut du point de vue de l’analyse et des contradictions entre les protagonistes de tous bords.

hyena_mechants

La fin vient sauver le film, puisque tout se disloque et les surprises de la mise en scène offrent des moments de cinéma surprenants, lorsque la retenue est de mise pour laisser le spectateur face au chaos. Les influences diverses et variées participent à l’ambition de ce film. Ambivalent, surprenant, ce film inégal peut partager, il a au moins le mérite de porter sur grand écran, un genre délaissé outre manche, au profit des séries.

Synopsis

Logan et sa bandes de potes flics, traquent les petits trafiquants et profitent de leur statut, ce sont des ripoux. Quand ils s’attaquent à des albanais, marchands de femmes sans scrupules, tout va se détraquer.

 

Submit a Comment