Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | March 24, 2019

Scroll to top

Top

No Comments

In Dubious Battle (2016)

Chalisbury
  • On September 8, 2016
  • http://www.evablanchard.fr

Review Overview

Note
3

Insipide

Sortie (France) : Prochainement

Homme de lettres, James Franco est très attaché à mettre en images ses auteurs classiques préférés. Après William Faulkner et Cormac McCarthy, Franco passe à John Steinbeck avec In Dubious Battle.

Natif de Californie, James Franco dit avoir un attachement particulier à Steinbeck, originaire lui aussi de cette région. In Dubious Battle raconte comment des centaines de ramasseurs de pommes en Californie, se rebellèrent contre les propriétaires terriens, durant la Grande Dépression. Le roman dont est tiré le film est très certainement l’un des moins connu de l’œuvre de Steinbeck. Celui-ci s’attache à la dynamique et les motivations d’un groupe, mué par des considérations individuelles. En cela, le film est une réussite, qui traduit bien cette pensée, incarnée par le personnage de James Franco. Partant du postulat que tout doit être mis en œuvre pour que l’intérêt collectif passe avant l’individu lui-même, il est question ici d’honneur, d’humanité, de morale et de sacrifice. Le sujet était  donc assez complexe et ambivalent pour donner lieu à un grand film.

indubiousbattle_04

Et pourtant…

Comme c’était le cas avec As I Lay Dying (Tandis que j’agonise), Franco nous sert encore une fois un film d’une platitude décevante. Lui qui est pourtant si fasciné par les récits classiques et la portée de leur message, ne parvient jamais à rendre compte de la ferveur du combat. Académique et justement trop classique, l’émotion ne perce jamais, malgré les efforts démesurés des personnages, qui en font bien souvent trop, dans une mise en scène qui ne suit pas. Tout est convenu, sage et trop attendu, l’ennui n’est jamais bien loin.

In-Dubious-Battle-Movie-8

Loin d’être une catastrophe, In Dubious Battle n’est pourtant ni fait, ni à faire, la faute à un manque cruel d’ambition artistique.

Synopsis :

En Californie, dans la vallée de Salinas plantée de vergers, neuf cents ouvriers migrants se soulèvent « en un combat douteux » contre les propriétaires terriens. Tirant sa force de chacun des individus qui le composent, le groupe a pour meneur un certain Jim Nolan dont l’idéalisme tragique conduit les grévistes à avoir désormais le courage de « ne plus jamais se soumettre, de ne plus jamais céder ».

Submit a Comment