Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | November 19, 2018

Scroll to top

Top

No Comments

Les Oiseaux de Passage (2018)

Chalisbury
  • On May 10, 2018
  • http://www.evablanchard.fr

Review Overview

Note
8

Savoureux

Sortie (France) : 19 septembre 2018

Présenté à Cannes à l’ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs 2018, Les Oiseaux de Passage (Pajaros de Verano) retrace les prémices des cartels colombiens par le biais de familles aux valeurs et traditions ancestrales.

Ciro Guerra est un habitué de Cannes, si bien que l’on s’attendait à voir son prochain film en Compétition Officielle. Et c’est qu’il le méritait amplement, avec cette fresque familiale aux allures de tragédie shakespearienne. Dans les années 70, un jeune colombien ambitieux décide de commercialiser une herbe aux propriétés hallucinogènes et bienfaitrices aux américains de passage. Ce petit commerce prend une ampleur sans précédent et c’est un véritable marché parallèle qui se met en place et attise les convoitises et les tensions entre familles et tribus colombiennes.

Ciro Guerra nous livre ici une histoire étalée sur plusieurs années, un conte en 5 actes, où l’on s’éloigne petit à petit du business et des cartels pour se concentrer sur les liens familiaux et les traditions. Comment une herbe apparemment inoffensive et censée procurer un bonheur éphémère a pu semer sur son passage malheur et désolation ?

La dimension onirique du récit est fondamentale pour la communauté Waayu à laquelle appartiennent nos personnages. Bons ou mauvais présages, les rêves et les apparitions déterminent la suite des évènements et enrichissent le récit. Le film est d’ailleurs tourné quasiment exclusivement en langue Waayu et le choc entre le monde moderne et ce peuple aux croyances ancestrales, n’en est que plus impactant, choc appuyé par la mise en scène elle-même.

En effet, l’hommage appuyé de Ciro Guerra à ce peuple méconnu passe aussi par la mise en avant de paysages tantôt arides tantôt luxuriants, faisant de la Colombie un personnage à part entière. Le pays vit à travers le film et nourri notre conte et ces personnages, déchirés entre avidité, modernité et le respect de leurs traditions fondamentales.

Enfin, le film fait la part belle à ses personnages, taiseux, sobres mais souvent intense, et notamment ses femmes, qui jouet bien souvent un rôle pivot dans la guerre que se livrent les hommes. Après tout, ne dit-on pas que les femmes mènent le monde ?

Ciro Guerra aurait largement mérité sa place en Sélection Officielle grâce à cette riche tragédie familliale qu’est Les Oiseaux de Passage, mais nul doute que ce jour viendra.

Synopsis :

Dans les années 1970, en Colombie, une famille d’indigènes Wayuu se retrouve au cœur de la vente florissante de marijuana à la jeunesse américaine. Quand l’honneur des familles tente de résister à l’avidité des hommes, la guerre des clans devient inévitable et met en péril leurs vies, leur culture et leurs traditions ancestrales. C’est la naissance des cartels de la drogue.

Submit a Comment