Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | December 13, 2017

Scroll to top

Top

2 Comments

Blue Jasmine (2013)

Betty Elms
  • On November 7, 2013
  • http://cinemabook.wordpress.com/

Review Overview

Note
4

Fadasse

Sortie (France) : 25 septembre 2013

On pensait Woody Allen perdu dans ses tribulations européennes. Heureusement, un retour sur ses terres du nouveau monde le ramène à un regain de qualité grâce à quelques-uns de ses thèmes de prédilections.

Blue Jasmine se passe entre New York et San Francisco, mais surtout entre deux milieux sociaux et deux univers opposés. L’un est celui du luxe, la haute société new-yorkaise, théâtre des apparences, les drames sont “petits” et superficiels. De l’autre côté, nous découvrons un milieu humble, presque pauvre dans lequel le bonheur est simple, heureux malgré les petits malheurs quotidiens, les drames sont humains et amoureux. On hésite entre critique sociale ou un simple drame psychologique sans jamais se positionner. Peut-être s’agit-il d’une comédie sociale, entre deux milieux opposés qui se confrontent ?

Blue-Jasmine cate blanchett

Cate Blanchett est impeccable en dame de la haute société qui chute et s’effondre. Sa sœur, interprétée par Sally Hawkins parfaite également, et portent le film sur leurs épaules. Encore une fois, malgré la qualité des interprètes, le destin des personnages ne nous touche pas. Elles se battent, luttent, souffrent des déconvenues successives, le film est cruel avec elles, Allen les tourne même au ridicule et les condamne, sans jugement.

Le film navigue donc entre comédie et drame psychologique, d’une femme au bord de la crise de nerf confrontée à un environnement qu’elle avait jusqu’alors dédaigné. Coincée entre deux eaux, l’histoire n’avance pas. Jasmine fait des efforts, mais ils sont inlassablement vouées à l’échec, ses espoirs abattus les uns après les autres. Alors qu’elle souhaite plus que tout retrouver le standing de sa vie passée, ses mensonges et les fantômes la rattrapent.

Woody Allen oublie de nous dire si les leçons ont été tirées. le mensonge confirmé, Jasmine reste dans le cercle vicieux qui finit de l’engloutir. le spectateur tourne lui aussi en rond, et reste coincé quelque part entre drame psychologique, fracture sociale et comédie.

On pensait Woody sénile, il ne l’est pas totalement encore, mais il faut quand même faire le deuil de la truculence et le dynamisme d’une Annie Hall.

blue jasmine woody allen

Synopsis

Jasmine (Jeannette de son vrai prénom), voit sa vie voler en éclat et son mariage avec Hal, un riche homme d’affaire véreux, tourner au drame. Jasmine doit quitter sa vie New Yorkaise entre raffinement et mondanités pour San Francisco et le petit appart modeste de sa soeur Ginger pour savoir ce qu’elle veut faire de sa vie.

Comments

Submit a Comment