Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | June 22, 2017

Scroll to top

Top

One Comment

Les Amants du Texas (2013)

Betty Elms
  • On September 18, 2013
  • http://cinemabook.wordpress.com/

Review Overview

Note
7

Appétissant

Sortie (France) : 18 septembre 2013

La nouvelle vague du cinéma américain indépendant continue de nous raconter de belles histoires pleines de sentiments. David Lowery filme deux acteurs de toute beauté, Casey Affleck et Rooney Mara, en hors la loi.

Le titre original, Ain’t Them Bodies Saints, vient des paroles d’une chanson entendue par réalisateur. Il raconte que le sens général signifie que chacun est capable de faire le bien. Son film a le rythme et la mélancolie d’une vieille chanson folk. Le récit est hors du temps, on n’arrive jamais à complètement situer l’intrigue, même si on la devine quelque part avant les 80’. Ce choix  contribue à donner une ambiance intemporelle, qui se veut universelle. Les amants du Texas a été présenté dans les plus prestigieux festivals (Sundance, Cannes, Deauville) où il a trouvé bonne grâce auprès du public et de la critique.

AT3

Dans la chaleur du Texas, on suit Rooney Mara, amoureuse d’un bandit. Le couple écume la région et finit par se faire arrêter alors qu’elle est enceinte. Puis, devenue mère, elle poursuit sa vie sans son homme, qui croupit en prison. L’attend-elle réellement? A-t-elle fait son deuil? Sa vie avec sa fille la comble et l’épanoui. Il semble, abstraction faite des sentiments du passé, que la page est tournée et qu’elle est prête à refaire sa vie. Casey Affleck, romantique comme jamais, est un idéaliste prêt à tout pour retrouver son amour, sa vie et vivre la vie qu’il entend. Pour lui le temps n’a pas eu d’emprise, ni d’effets, si ce n’est renforcer son amour pour sa femme.

Les deux acteurs portent véritablement le film, ils sont beaux et fonctionnent ensemble à merveille, les seconds rôles, eux, sont trop anecdotiques, ils mériteraient plus de place dans le récit. En effet, ici l’élément central du film, c’est l’émotion, celle qui est palpable entre les deux protagonistes, l’action n’est pas forcément nécessaire à ce long fleuve tranquille, qui se déroule en douceur. Les émotions du couple séparé bercent le spectateur. Tiraillement de ce passé fantasmé, vie rêvée mais brisée, ce n’est toutefois pas des retrouvailles passionnées qui sont attendues en guise de conclusion. Le ressenti, le sensoriel sont confrontés à la réalité, à la vie et sa dure fatalité.

AT2

La mise en scène et résolument élégante, poétique et d’inspiration “malickienne”. S’inscrivant dans cette nouvelle ligne américaine d’un cinéma “vrai” tourné en lumière réelle. Le film est touchant, car porté par deux acteurs magnifiques. Le réalisateur est décidément doué et continuera, on l’espère à jouer de ses talents dans ce cinéma “indé” US, que l’on aime pour ce qu’il est.

 

Synopsis

Bob et Ruth s’aiment et sont des hors la loi. Cette histoire finit mal, ou plutôt commence mal, car ils sont pris dans une fusillade et Bob est arrêté, alors que Ruth vient de lui annoncer qu’elle est enceinte. Bob n’aura alors qu’une idée en tête, s’enfuir et retrouver son amour et sa fille. Mais 4 ans sont passés, Ruth est une mère et hésite entre une vie de cavale et un avenir posé en compagnie d’un policier courtisan.

 

Comments

Submit a Comment