Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | June 16, 2019

Scroll to top

Top

No Comments

Une nouvelle amie (2014)

Stéphanie Valibouse

Review Overview

Note
3

Insipide

Sortie (France) : 5 novembre 2014

François Ozon est capable du meilleur comme du pire. Après l’hypnotique Jeune & jolie sélectionné à Cannes, ou encore l’intriguant Dans la maison, le cinéaste livre une caricature de sa propre filmographie en traitant grossièrement du travestissement. Entre acteurs malhabiles et scénario brouillon, Une nouvelle amie devrait se faire oublier au plus vite.

Il en résulte une des pire comédies de l’année, flanquée d’une mélodie entêtante au piano si cher au réalisateur mais peu adaptée au burlesque de la situation. Cela débute pourtant tristement, par le décès de Laura, meilleure amie de Claire, avec laquelle elle entretenait une relation fusionnelle, presque ambiguë. Mais dès les premières images d’Anaïs Demoustier et Isilde Le Besco grimées en gamines de seize ans, croisant Romain Duris et Raphaël Personnaz à une soirée de lycéens, nous avons le sentiment de nous retrouver devant une très mauvaise redite des épisodes de Friends consacrés à la jeunesse des héros. Ce qui fonctionne dans une sitcom ne sied pas au grand écran, spécialement lorsque le ton se veut tragi-comique.

anais demoustier romain duris une nouvelle amie

C’est donc une Claire assez pathétique que nous accompagnons en cette période de deuil, et au cours de laquelle elle découvre que David, le mari de son amie, aime s’habiller en femme, et se rapproche dangereusement de lui. L’empathie n’agit pas, et nous sommes baladés entre Raphaël Personnaz en mari transparent et le jeu médiocre d’Anaïs Demoustier. Les dialogues sonnent terriblement creux, et de situations loufoques en incidents téléphonés, Une nouvelle amie s’enlise dans la médiocrité.

Romain Duris se distingue grâce à une performance d’acteur intéressante, jouant surtout d’humour, créant un personnage sympathique mais cependant dénué de charme. Xavier Dolan prouvait grâce à l’envoûtant Laurence Anyways qu’il est possible de créer une oeuvre subtile et empreinte de sensualité en abordant la thématique du travestissement. François Ozon souffre terriblement de la comparaison malgré ses efforts pour traiter sans clichés de la sexualité complexe de ses protagonistes.

anais demoustier raphael personnaz une nouvelle amie

Une nouvelle amie oscille entre le drame et la comédie sans parvenir à se positionner. Une oeuvre anecdotique qu’il convient d’éviter afin de s’épargner deux heures de profond dépit.

Synopsis

À la suite du décès de sa meilleure amie, Claire fait une profonde dépression, mais une découverte surprenante au sujet du mari de son amie va lui redonner goût à la vie.

Submit a Comment