Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Filmosaure | June 29, 2017

Scroll to top

Top

10 Comments

Hunger Games (2012)

Hunger Games (2012)
Stéphanie Valibouse

Ma note : 6,5/10

Hunger Games est pressenti comme LA saga qui ferait suite à Harry Potter et Twilight. Pour ma part, je doute qu’elle atteigne ce niveau de succès, mais il y a du bon potentiel auprès des 12-18 ans au regard du ratio beaux gosses / héroïne sympa. L’aspect dystopique pourra plaire aux amateurs de science-fiction un peu faibles (comme moi), et on appréciera un univers visuel original – adapté du best-seller de Suzanne Collins.

Synopsis

Dans un futur apocalyptique affecté par de sombres périodes, puis par de nombreuses révoltes populaires, les Etats-Unis ont été éradiqués, remplacés par une dictature nommée Panem. Des mesures drastiques ont été prises par le Capitol pour maintenir les 12 “disctricts” populaires sous son joug, sous la forme d’un jeu sanglant. Chaque année, une lotterie désigne un garçon et une fille par district, âgés de 12 à 18 ans. Ces 24 participants devront s’affronter sans relâche au sein d’une arène, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un survivant, lequel sera couronné de gloire. Lorsque sa petite soeur est désignée, Katniss, survivante dans l’âme, se désigne volontaire pour la remplacer.


Salut, c’est le créateur de Battle Royale, il voudrait récupérer son scénar stp

Si comme moi, tu n’as ni lu les livres, ni même vu la bande-annonce avant d’aller le voir (oui bon hein…), tu auras donc la surprise de te retrouver devant un remake à l’américaine du célèbre Battle Royale. Si tu as passé la dernière décennie dans une grotte au fin fond de l’Antarctique, tu peux visionner le trailer de cette merveille, ft. Takeshi Kitano himself, ici.

Battle Royale, adaptation géniale d’un roman japonais hyper controversé (forcément, le concept de tuerie appliqué à une classe de 3ème n’a pas forcément plu à tous), fut également accompagné d’un manga tout aussi bon (que je recommande à 100% aux fans du genre : un de mes préférés).

Tout ça pour dire que Suzanne Collins, auteure de The Hunger Games, a dû porter de sacrées oeillères ou faire preuve d’une mauvaise foi absolument monstre en ne mentionnant même pas le livre ayant fait polémique même pas 8 ans avant la sortie du sien. Ignorance, manque de culture, de curiosité ? Comment ça, je m’énerve ? Ah, ok, je ne suis pas la seule, ça a crié scandale au Japon. Bon.

… bref, si l’on cherche un peu, l’on se radoucit un chouilla car selon elle, c’est des programmes télévisés de son époque (télé-réalité / guerre en Irak / télé-réalité…) qu’elle aurait tiré son inspiration pour Hunger Games. Elle aurait également perdu son père au Vietnam, d’où la dimension noire de la saga.

…non mais, en attendant, de l’écriture à la publication, personne ne lui a dit qu’elle plagiait BR ?

Bon sinon ça se laisse regarder

Comme je l’ai dit, je suis faible. Un peu de science-fiction, un jeu choquant tiré tout droit de la Rome Antique, des costumes qui piquent les yeux… Tu me mets une dystopie sous le nez, il y a 90% de chances pour que j’apprécie ce que je regarde (à part l’atrocement nul Ultraviolet hein, fallait pas déconner).

Adorant la violence du concept de base qui fait de nous la proie du suspense (comment vont-ils s’en sortir ? vont-ils abandonner leurs valeurs ? vont-ils se sortir d’un système despotique et injuste ?), j’ai passé un moment agréable devant les 2h30 de Hunger Games (donc si on n’aime pas, il faut s’accrocher).

Oui, c’est un remake américain édulcoré et moins violent que l’original. Oui, c’est plein de bons sentiments et de scènes niaisouilles. Oui, les héros sont trop beaux pour être crédibles. Si tu supportes généralement ces facteurs à moyennes doses au cinéma, alors tu peux t’en sortir indemne. Sachant que le tout tient la route, avec un suspense bien mené et un univers visuel travaillé. Le malaise n’est pas trop mal rendu quant à l’horreur du jeu proposé, et peut même aller jusqu’à nous faire réfléchir aux limites à ne pas franchir concernant la télé-réalité, comme tout film du genre.

Comments

  1. Xav

    Je trouve le postulat de départ de cette critique plutot injuste: Oui, le thème de cette œuvre (Livre/film) n’est pas dénuée de lien avec BR. Cependant, ils sont suffisamment différents pour ne pas que l’on qualifie Hunger Games de remake. Dans ces conditions, BR est un plagiat de Running Man qui lui même copie Marche ou crève.

    N’ayant pas lu le roman de BR (mais j’ai lu la trilogie Hunger Games et lu le manga BR), je me bornerai à comparer simplement les films. Tant la cible, que l’histoire et le traitement de celle ci diffèrent entre les deux films.

    Si BR, jouit d’une mise en scène bien mieux maitrisée (notamment au niveau des cadrages et du montage), HG a pour la présentation d’un univers. En effet, là où BR plonge immédiatement le spectateur dans le vif du sujet (une tuerie ultra violente où des ados se charcutent joyeusement dans les bois), HG présente un univers, des liens entre les personnages, il plante un décor (la première scène d’action n’intervient qu’à la moitié du film) et pose un postulat là où BR ne fournit somme toute que de vagues explications. Ensuite, le point de vue est différent, là où BR se montre très descriptif dans le traitement, HG adopte (en ligne directe avec le roman) le point de vue de l’héroine.
    Enfin, il ne faut pas oublier que HG se conçoit comme une trilogie qui s’adresse à des adolescents là où BR est un oeuvre en elle même (je préfère oublier le II qui est indigne de s’appeler Battle Royale) qui cible les adultes.

    Rien à dire pour la note par contre qui tient compte de la qualité du l’histoire et de l’interprétation quelque peu plombés par une réalisation parfois brouillonne et un montage parfois hasardeux

    Longue vie à la Filmosaure!

    PS pour l’orthographe/ grammaire j’ai plus les yeux en face des trous

  2. Pour ma part, je suis tout-à-fait d’accord avec toi sur le postulat de base du plagiat de Battle Royale. Pour le reste, j’ai trouvé ce film mal mis en scène, mal rythmé et trop ciblé ado.

  3. Hunger Games, on s’en doutait est un film pour ados. La bande annonce ne me donnait pas du tout envie et je n’avais pas vraiment l’intention de le voir mais je me suis laissé embarquer par des potes. Un lundi férié et grisâtre sous la pluie et voilà on cède dans la faiblesse. Alors, en effet il y a des références à Battle Royale mais également à 1984, Running Man et Truman Show mais ça reste très superficiel. Le film est beaucoup trop long et il ne se passe rien durant la 1ere heure du film. A croire que c’est fait exprès de combler le vide intersidérale en longueur pour gagner du temps parce que en toute franchise je me suis fait chier et cela reste vraiment un film sans intérêt.

    • La Filmosaure

      @Fitz et si tu commentais sur un film que tu aimes pour une fois 😀 oh wait, peut-être que je n’écris que sur des films que tu n’aimes pas O_O… ça manque de Godard sur ce blog, j’avoue, ça se corrige 😉

      Pour ma part j’ai été choquée par les similitudes du scénario à celui de Battle Royale, un film que j’ai vu et revu et lu et relu et adulé. Pour les autres, effectivement il y a des ressemblances mais ça m’a moins frappée. Ensuite, forcément, c’est à l’auteur qu’il faut s’adresser sur ces points, j’imagine. J’aurais dû, comme le précise Xav, me concentrer sur la comparaison des deux films uniquement 🙂

      • C’est vrai que je suis assez exigeant je critique beaucoup les films en mal.

        Je suis un peu un ayatollah du cinéma mais je pense que beaucoup de cinéphiles sont aussi exigeant que moi après je suis peut être encore plus nazi :p #pointgodwin

        Mais quand je prend une claque au cinéma et que j’ai un vrai coup de coeur et ça m’arrive quand même je te rassure alors je peux m’enflammer et en dire beaucoup de bien.

        Oui ca m’arrive de dire du bien des films je t’assure mais je t’avoue que c’est assez rare ces derniers temps.

        Je crois que le seuls films l’année dernière pour lesquels j’ai vraiment été enthousiaste ce sont le Habemus Pamal de Nanni Moretti et le Drive de Nicolas Winding Refn.

        J’avais bien aimé Tournée de Mathieu Almaric mais ca remonte un peu plus loin. The Artist c’était sympatoche mais sans plus.

        Après on a peut-être pas les même goûts en cinéma c’est pour ca que je dis du mal de presque tous les films que tu vois xD

        En tous cas je salue ta volonté d’écrire sur chaque films parce que ca demande des efforts et de la rigueur ce qui n’est pas mon cas.

        J’ai beau être cinéphile et travailler dans le milieu du cinéma mais je suis beaucoup trop feignant pour écrire une critique sur chaque films que je vois.

        Pas le temps ni la motivation et j’en ressens pas le besoin. Je préfère répondre ma diatribe en commentaires sur les critiques des autres :p

        Je passe assez de temps dans le milieu du cinéma pour en plus avoir envie d’écrire sur le cinéma quand je rentre le soir chez moi. Et je préfère penser à autre chose et écrire sur autre sujet comme la musique.

        Si tu as un jour lu mon blog tu verras qu’il n’y a que très peu de chroniques de films et plutôt une majorité de chroniques musicales. Je suis le mouton noir des blogueurs cinéphiles. Un renégat !

  4. Ca manque terriblement de piquant ! 6/10

    • La Filmosaure

      C’est probablement édulcoré pour une cible “ado” contrairement à battle royale ou running man 🙂 (merci pour tous tes commentaires !)

  5. Anonymoes

    Moi qui attendait beaucoup de cette adaptation de la très belle oeuvre de Suzanne Collins, j’ai été profondément déçu. Bien entendu, une adaptation cinématographique ne peut pas contenir autant d’informations qu’un livre mais là c’est choquant !
    La moitié de l’histoire est occultée, le point de vue n’est pas du tout respecté et des détails important n’ont pas été intégrés dans le film (ou alors remaniés comme pour sa broche).

    Bref, en comparaison, on peut dire que c’est du même acabit que Eragon. Un bon livre mal adapté.

    • De mon côté je n’avais pas lu le livre lorsque j’ai vu le film. Mais je l’ai commandé, j’en ai bien l’intention.

      • Anonymoes

        Personnellement j’ai dévoré la trilogie de livres, elle est vraiment très bien je trouve. C’est pourquoi j’ai été déçu par ce film.^^

Submit a Comment